13 févr. 2011

{Maxime & Sandra} Part 1

A la veille de la Saint Valentin, voici la première partie du reportage consacré au fantastique mariage de Sandra et Maxime. Vous les reconnaîtrez peut être pour les plus assidus de mon blog car j'avais déjà eu le plaisir de publier les photos de leur E Session, prises par Davidone, le it-photographe français du mariage. Un couple charmant qui a su renouveler les codes du mariage et personnaliser avec originalité leur D-Day. Au programme, du fun, de la couleur et surtout beaucoup d'amour... Un grand merci à David qui m'a envoyé ces superbes clichés, et à Sandra et Maxime qui m'ont fait confiance pour vous faire partager les coulisses de leur grand jour...
 
J'adore les tenues de ces mariés, robe courte, noeud pap', chaussures de couleurs, ils ont tout bon!
Un petit conseil aux futurs mariés, n'ayez plus peur d'organiser votre "first look" avant l'entrée dans la cérémonie, un moment rien qu'à vous pour vous retrouver et vous dire à quel point vous vous trouvez beaux... Je vous assure, cela n'enlève rien à la magie de marcher vers son futur mari au bras de son père le long de l'allée centrale...
Une cérémonie religieuse pleine d'émotions... et de surprises!
 
Ces photos sont le résumé à elles seules de ce mariage... Un maxi coup de coeur pour les lunettes à la sortie de l'église! Ne sont-ils pas les mariés les plus cool?
 
 
 La mariée, Sandra nous raconte...
"Maxime et moi sommes ensemble depuis bientôt 11 ans, et habitons Lyon depuis 7 ans. Lorsque nous avons décidé de nous marier, il a tout de suite été évident que le mariage aurait lieu à Bordeaux, dont nous sommes tous deux originaires, et où habitent encore nos parents.
Nous sommes rentrés à Bordeaux annoncer la bonne nouvelle à nos familles, et avons profité de ce week-end pour visiter quelques salles. A la fin du week-end, alors que nous n’avions visité que des salles trop petites, peu adaptées, trop loin, quelqu’un nous a conseillé d’essayer au Château Goudichaud, à Saint Germain du Puch. Nous y sommes passés, pour voir, et avons eu la chance de tomber sur le propriétaire, qui a accepté de nous montrer la salle. Elle était aménagée dans d’anciens chais, au milieu des vignes. L’endroit était magnifique, les vignes orangées en cette fin septembre, la salle assez grande pour accueillir nos invités et en même temps très chaleureuse avec ses murs en pierre et sa charpente en bois. Nous sommes tombés sous le charme ! La salle était encore disponible le 25 septembre 2010, ce serait donc la date de notre mariage ! Un an pour préparer notre journée, le compte à rebours était lancé !
Une fois la salle trouvée, nous  nous sommes partagés les tâches en quelque sorte : Maxime, passionné de photo, s’est tout de suite mis à la recherche d’un photographe proposant une vision différente des photos de mariage. Nous voulions avoir des photos de mariage qui nous ressemblent, qui reflètent au mieux la journée, et surtout pas des clichés figés, posés. Maxime a rapidement pris contact avec David, que nous avons alors rencontré lors d’un de nos week-ends de préparation à Bordeaux.  Le courant est tout de suite bien passé, nous avons passé plus de 3 heures à discuter de sa vision du reportage de mariage, de la photo en général. En repartant de chez lui, nous étions vraiment enthousiasmés à l’idée qu’il soit notre photographe, convaincus qu’il saurait nous offrir un souvenir magnifique et fidèle de la journée.
Quant à moi, j’ai commencé à passer pas mal de temps sur les blogs de mariage et sur les sites de wedding planner, photographes de mariage, à la recherche d’idées, de petits détails.
Après quelques séances d’essayage à Lyon, c’est finalement à Bordeaux que j’ai trouvé ma robe. Ma mère avait repéré quelques magasins (dans la fameuse rue Huguerie, où se trouvent 90% des boutiques de robes de mariée à Bordeaux). C’est finalement chez Miel de Lune que j’ai trouvé ma robe. Une boutique à recommander pour le choix, la possibilité de faire faire sa robe (puisque la responsable crée elle-même des modèles) et leur grande gentillesse et disponibilité.
Depuis le début de mes recherches, Maxime me disait qu’il adorait les modèles de robes courtes. Pour moi, il n’était pas trop question de renoncer à une robe longue, j’avais envie d’une grande robe fluide. Et au final… J’ai craqué sur une robe courte ! Comme quoi on finit souvent par acheter une robe qui n’a rien à voir avec ce qu’on s’imaginait au départ !
Je l’ai essayée accompagnée de ma mère et ma sœur, qui m’avaient vue dans d’autres robes.  Elles étaient toutes les deux d’accord pour dire que c’était leur préférée.
Je me sentais bien dans cette robe, pas déguisée en mariée. Et j’aimais beaucoup le côté retro, années 50 (sur lequel j’ai joué après pour ma coiffure). Je me suis dit que j’allais bien m’amuser avec cette robe, et ça a vraiment été le cas ! J’ai pu danser toute la nuit sans être embêtée par la longueur.
La responsable de la boutique m’avait fait essayer la robe avec des chaussures rouges sublimes, mais beaucoup trop hautes pour moi ! Je me suis donc mise à la recherche de chaussures rouges de mariée… Pas facile à trouver… Surtout trouver celles qui correspondraient à l’image que je m’étais faite ! Après des heures de recherches sur internet, dans tout un tas de boutiques, j’ai fini par les trouver chez André. Rouges en satin, comme je voulais, avec une hauteur de talon parfaite. Je n’ai pas du tout eu mal aux pieds de toute la journée, et je me suis même offert une paire de ballerines rouge vernis (toujours chez André) pour pouvoir danser la soirée.
Quant à la tenue de Maxime, il l’a trouvée au magasin d’usine Hugo Boss sur le Quai des marques à Bordeaux. Nous l’avons trouvé ensemble en fait, par hasard, puisqu’il devait le choisir sans moi pour me faire la surprise. Mais nous avons tous deux craqué sur ce smoking bleu marine, qui lui donnait un air de James Bond ! Vraiment très chic, et le style allait très bien avec ma robe. Il a choisi de jouer le jeu du smoking jusqu’au bout, en portant aussi ceinture et nœud papillon. Quelle classe mon mari !
Pour distinguer les témoins hommes, nous avons eu l’idée qu’ils portent tous un nœud pap rouge – couleur du mariage et clin d’œil au nœud pap de Maxime.
Il se trouve que j’aime le fait-maison, j’aime bricoler, coudre, tricoter, assembler. J’ai voulu offrir un petit cadeau à mes témouines, pour les distinguer un peu ce jour-là, et pour éviter les bracelets ou bouquets de fleurs. Je voulais quelque chose qu’elles puissent garder en souvenir."

Encore plein de choses à découvrir sur ce mariage de rêve, plein de pep's, de fun, d'émotions... Des témoins à tomber, une déco de salle impeccable, mais surtout une vidéo signée Dolly qui va vous faire craquer, ainsi qu'une séance Trash The Dress absolument PARFAITE... Revenez-vite, en attendant je vous souhaite une très belle soirée et surtout une belle Saint-Valentin!

6 commentaires:

  1. Simplicité et originalité, super photos comme d'habitude ^^, félicitations aux mariés.

    RépondreSupprimer
  2. Le mariage dont on rêve toutes!Vraiment magnifique!

    RépondreSupprimer
  3. Il est superbe ce mariage Mme Tartine ! Félicitations à ces très beaux mariés, et merci à cette si belle mariée pour son long témoignage.
    Vivement la suite !
    Shrimp.

    RépondreSupprimer
  4. Superbe mariage, superbes photos et des mariés trop cool... J'adore la photo de la sortie d'église avec les lunettes...hâte de lire la suite!

    RépondreSupprimer
  5. Je suis particulièrement fan de la robe style 50's, so chic !

    RépondreSupprimer
  6. Excellent topic very interesting and worth to read. Thanks…..

    Book an escort from the comfort of your home as well through http://www.Palacevip.com (Contact us 0750 8580 736). You can find a great variety of London Escorts according to face, figure, background, images and many other things. These deadly beauties with outstanding brains can be your perfect companion not only for a night but also for business meeting and family weddings as well.


    London Escorts

    RépondreSupprimer